URUK c'est la rencontre en 2016 de deux musiciens inclassables, hors-cadre : Thighpaulsandra et Massimo Pupillo
Le premier possède un parcours impressionnant dont on retiendra en particulier sa participation à nombre d'albums de Coil – on en retrouvera d'ailleurs quelques réminiscences dans Mysterium Coniunctionis du fait des claviers utilisés - au hasard les chef-d’œuvres que sont les deux volumes de Musick to Play in the Dark et Astral Disaster, des disques qui étaient et qui sont toujours – rien que ça – à considérer parmi les tous meilleurs albums d'ambient jamais réalisés. Également auteur de plusieurs disques en son nom propre (dont les imprévisibles Double Vulgar), il est membre en 2017 du projet UUUU (Editions Mego) dans lequel on retrouve entre autres un Graham Lewis (Wire) décidement hyper créatif.
Le second est bien connu pour avoir claqué bon nombre d'oreilles en tant que bassiste du très imposant trio jazzcore italien Zu (ceux les ayant vu sur scène savent de quoi il en retourne), dont le Carboniferous de 2009 ou la plus récente collaboration de 2014 avec Eugene Robinson (Oxbow) résonnent encore dans pas mal de têtes. En 2016 on retrouve Massimo dans Triple Sun (patronyme dans lequel il est difficile de ne pas voir une référence à l'immense titre de Coil, encore eux..), aux côtés de deux musiciens bien connus chez Ici d'ailleurs, Raphaël Séguinier et David Chalmin (The Third Eye Foundation).
URUK, c'est aussi et surtout un premier album paru en 2017, I Leave a Silver Trail Through Blackness (Consouling Sounds), pièce pour le moins imposante de dark ambient dans laquelle les deux musiciens prouvent qu'ils ne sont pas juste la somme de leurs expériences respectives, mais des explorateurs de la matière sonore obsédés par le détail, celui qui fait basculer l'auditeur d'un monde à un autre.
Leur deuxième album, Mysterium Coniunctionis – dont la référence directe à l'œuvre éponyme et testamentaire du psychiatre Carl Jung, sous-titrée Études sur la séparation et la réunion des opposés psychiques dans l'alchimie, annonce les intentions du duo de créer une musique particulièrement immersive et signifiante à partir de matériaux supposément opposés, ici la rencontre des sons électroniques et organiques – est prévu en juin 2018 sur la collection Mind Travels.
Let the Happiness In / Abandoned Castle / France 2017 - © Francis MESLET
Le choix du Roi / Abandoned Castle / France 2017 - © Francis MESLET
No Way back / Abandoned Castle / France 2017 - © Francis MESLET
Come to Me / Abandoned Castle / France 2017 - © Francis MESLET
Wake me up from Darkness / Abandoned Castle / France 2017 - © Francis MESLET
Standing at the Edge of Nowhere / Abandoned Castle / France 2017 - © Francis MESLET

You may also like

Back to Top